<<Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent.>> Bouddha

Quelques techniques de respirations parmi les nombreuses

Dans la pratique du yoga ou dans la vie en général, nous avons tous à notre disposition différentes techniques et de méthodes de respirations ou de pranayamas qui peuvent nous aider à maintenir un état de bien être en permanence. Ces techniques très souvent oubliées en prenant des mauvaises habitudes en gradissant, sont totalement accessibles et facilement maîtrisables grâce à un simple travail d'autodiscipline pour modifier nos habitudes. Dans un contexte thérapeutique ces techniques sont très utiles pour lutter contre la dépression, une grosse fatigue, voire une malheureuse migraine et bien plus encore. Vous découvrirez dans cet article, huit techniques parmi les nombreuses qui existent.

1 - La respiration simple et naturelle

Dans ce mode de respiration simple et naturel, le centre du nombril se déplace vers l'extérieur à l'inspiration et il rentre sur l'expiration. La respiration simple et naturelle est une respiration alternée car de manière naturelle et sans aucune intervention de notre part, notre respiration naturelle subit des comutations: un coup inspire par la narine gauche, un coup par la narine droite mais jamais les deux en même temps. Nous devons savoir qu'énormément de personnes respirent à l'envers, c'est à dire elle rentre le nombril en inspirant et sort le nombril en expirant, ce qui vient faire obstacle à cette respiration simple, naturelle et alternée et diminue la place que nécéssite notre diaphragme pour avoir une respirtion optimale et bénéfique.

Les fumeurs et les personnes anxieuses ont en général une respiration inversée et le Kundalini yoga propose des exercices permettant de corriger ces erreurs. Par cette simple correction, nous pouvons réduire l'anxiété, augmenter notre capacité de récupération de la fatigue, avoir des idées plus claires ou même se soulager des migraines qui sont souvent mal comprises. Une respiration dans le bon sens peut diminuer le stress, nous aider à mieux lâcher-prise, elle peut également nous aider à retrouver plus facilement le sommeil.

QUELQUES CONSEILS POUR UNE MEILLEUR RESPIRATION:

  • Vous pouvez porter des vêtements confortables qui ne gênent pas le déploiement du diaphragme lors de l'inspiration
  • Vous entrâiner à vous asseoir avec la colonne vertébrale droite
  • Vous entrâiner à respirer par le nez si vous avez perdu cet habitude

La respiration par le nez permet de filtrer l'air, de réchauffer et d'humidifier cet air avant de l'introduire dans votre organisme grâce à ses nombreuses cavités mais si vous respirez par la bouche, l'air n'est plus filtré, et n'est pas injecté dans votre organisme à la bonne température et votre corps doit compenser cette perte de chaleur afin d'équilibrer la température interne.

UN PETIT EXERCICE DE RESPIRATION SIMPLE ET NATURELE A FAIRE:

  • Pendant 2 à 3 minutes à chaque fois quelque soit l'endroit où vous vous trouvez
  • Inspirez par le nez en gonflant le ventre et en remontant sans excès les épaules 
  • Expirez en abaissant les épaules et en rentrant le ventre au maximum

Plus vous pratiquez ce simple exercice, plus vous retrouverez votre habiture d'enfance de respiration simple et naturelle

2 - La respiration abdominale

Cette technique de respiration aide à mieux dormir, à améliorer la concentration, à gérer votre stress, mieux gérer les émotions, mieux vous détendre, à avoir des idées claires,  à amélirorer votre performances physiques, à optimiser la perte de poids car cela permet une meilleur circulation sanguine, mais à donner également plus de place à votre diaphragme pour se détendre et s'applatir complètement, ce qui permet aux poumons et les organes internes de se remplir en oxygène et de chasser le dioxyde de carbone.

Dans cette respiration, à l'inspiration nous laissons gonfler le ventre pour augment la surface plane du diaphragme et à l'expiration nous laissons le ventre s'applatir complètement pour laisser le dôme se reformer et chasser le dioxyde de carbone et l'oxygène de trop. Plus la surface d'expension du diaphragme est grande mieux la respiration est optimale et bénéfique.

Un exercice de respiration abdominale pour lutter contre la montée de stress et l'angoisse:

  • Posez une de vos mains sur le ventre;
  • Posez également une de vos mains sur votre poitrine;
  • Concentrez vous sur le rythme de votre respiration;
  • Sur l'inspiration, gonflez le ventre et inspirez un peu plus pour remplir la cage thoracique d'oxygène en vous grandissant;
  • Sur l'expiration, détendez la cage thoracique puis vider le ventre complètement;
  • Recommencez l'exercice pendant 3 à 11 minutes dans une respiration lente et profonde.

Cet exercice vous permet également de prendre conscience de vous même et des muscles impliqués dans ce mode de respiration. Expérimentez chez vous cette technique de respiration, elle vous aidera à améliorer votre santé.

3 - La respiration nadi shodhan

Le nadi shodhan est une méthode de respiration permettant de néttoyer le système nerveux et d'équilibrer nos deux polarités. Polarité gauche ou lunaire féminin, elle est accessible par la narine droite et très relaxante et est étroitement lié au nadi "ida". Polarité droite ou solaire masculin est accessible par la narine gauche, c'est un stimulant. Cette polarité est étroitement liée au nadi "Pingala". Autrement dit, cette technique de respiration permet d'équilibrer le yin et le yang.

Un terme que vous avez sans doute déjà entendu parlé et en clair l'utilisation du nadi shodhan permet d'équilibrer et de purifier les canaux pranique à savoir Ida et Pingala mais pas que. Lorsque nous travaillons sur ces deux canaux praniques le resultat laisse sous entendre que le nadi soshumna recoit également l'information que nos deux canaux sont équilibrés et que la Kundalini peut éventuellement s'éveiller puisque pour que l'énergie pranique puisse circuler dans soshumna, ça nécessite un travail complèt sur ida et pingala.

Pour ma part, j'utilise la respiration spinale pour compléter ce travail. La respiration spinale me permet de me concentrer sur le nadi soshumna et les 7 chakras (du coccyx au troisième oeil). Si vous souhaitez plus de détails sur la respiration spinale, lisez cet article ou achetez le livre:  "LE PRANAYAMA DE LA RESPIRATION SPINALE: Yogani", livre traduit par Didier. C'est une respiration puissante qui procure des effets très bénéfiques pour votre santé et votre bien être global.

Comment se déroule un cycle de respiration nadi shodhan?

  • Souvent installé en posture sukhasana;
  • La main gauche posée sur le genou gouche en gyan mudra;
  • L'index et le majeur sont pointés vers le haut au niveau du troisième oeil;
  • Bouchez la narine droite avec le pouce puis inspirez par le nez gauche et faites une retention poumons pleins pendant quelques secondes;
  • Bouchez la narine gauche avec  l'anulaire puis expirez par le nez droit et faites une rétention poumons vides pendant quelques secondes;
  • En gardant la narine gauche bouchée, inspirez par la narine droite faites une nouvelle rétention avec les poumons pleins pendant quelques secondes;
  • Enfin bouchez la narine droite expirez par la narine droite et faite une retention avec les poumons vides pendant quelques secondes.

C'est le déroulement d'un cycle de respiration nadi shodhan ou nadi shodhana. Vous pouvez répéter ce cycle pendant 3 à 11 minutes par jour, détente et stimulation assurées.

4 - La respiration du feu ou agni pran

Cette technique est généralement utilisée dans la pratique du Kundalini yoga. Dans 90 % des cours de Kundalini, nous retrouverons la respiration du feu. En général la respiration du feu est utilisée durant la pratique d'un exercice statique ou dynamique. Tout au long de votre pratique, vous vous rendrez compte que cette technique démarre lentement et on peut augmenter la cadance, elle est rythmée et continuelle tout au long de l'exercice. De bonnes base dès le début de votre entraînement participeront à rendre votre repiration du feu automatique. Il y a une certaine restriction dan la pratique de la respiration du feu: elle déconseillée au femmes enceintes ou en périodes de menstruation.

Que devons nous savoir pour bien pratiquer ce type de pranayama?

  • Sauf si vous avez des consignes contraire pour un exercice spécifique, vous devez savoir que la respiration du feu est toujours pratiquée avec la bouche fermée et on inspire et repire par les narines;
  • Ce pranayama démarre toujours par l'expiration en rentrant le nombril;
  • L'inspiration est passive, c'est à dire elle est provoquée par le relâchement des muscles et se fait avec le ventre légèrement sorti (il est inutile d'aller chercher une inspiration active, c'est à dire en contractant des muscles);
  • Lorsque nous pratiquons la respiration du feu, on ne devrait pas voir bouger le corps de manière excessif, juste le centre du nombril devait bouger;
  • Détendez tout le corps, tous les muscles, le visage, le ventre pendant l'exercice.

Quels sont les bénifices de la technique de respiration du feu?

  • Elle vous libère des toxines;
  • Elle néttoie les poumons et augmente leur capacités;
  • Elle néttoie les muqueuses nasales;
  • Elle néttoie nos vaisseaux sanguins;
  • Elle renforce et néttoie le sytème nerveux pour une meilleur tenue au stress et renforce la force vitale;
  • Elle améliore le système immunitaire;
  • Elle réequilibre et renforce le champs électomagnétique de notre Aura;
  • Elle stimule une meilleur circulation sanguine et améliore le taux d'oxygénation vers le cerveau pour booster ses fonctions;
  • Elle est un réel synchroniseur des rythmes biologiques de notre corps physique.

Vous avez compris que les bienfaits de la respiration du feu sont nombreux et il est assez difficile de les citer tous. Je vous propose un petit exercice qui vous aidera à faire connaissance avec cette technique si vous ne la connaissez pas encore. C'est un réel plein d'énergie lorsque vous la pratiquez tôt le matin. Quel bonheur de l'air pur dans les poumons et le cerveau! Lorsque vous avez besoin de vous rendre d'un point A à un point B dans votre voiture, il est impotant de mettre le bon carburant, de la bonne huile si nécessaire. Le cerveau a aussi besoin de ces ingrédients pour bien fonctionner mais son fonctionnement reste plus complexte qu'une voiture.

Exercice de respiration du feu:

  • Installez vous dans la posture sukhasana;
  • Maintenez le dos droit et le haut de la tête dans l'alignement de la colonne vertébrale (rentrez légèrement le menton);
  • Posez vos mains sur les genoux en gyan mudra, paumes vers le haut (voyez la photo ci dessous);
  • Concentrez votre attention sur le bout du nez avec les yeux fermés à 9/10e ou concentrez votre attention sur le troisième oeil;
  • Faites 3 cycles de respirations lents et profonds afin de vous détendre avant de commencer;
  • Maintenant expirez en gonflant légèrement le ventre pour rentrer le nombril;
  • Relâcher pour inspirer (dans le mouvement, le ventre se gonfle);
  • Recommencez l'exercice et continuez pendant 3 à 11 minutes;
  • Pour finir faites à nouveau 3 cycles de respirations lents et profonds et à chaque inspiration et expiration faites une retention puis restez quelques minutes pour observer.

5 - La méditation sitkari - Une respiration alternée par la bouche et le nez

La méditation sitkari est une respiration qui s'effectue avec les dents sérrées et par les narines. Cette technique de respiration est très efficace pour réduire la colère de l'enfant intérieur et peut être pratiquée à n'importe quel âge. Tout au long de ma pratique de cette technique de respiration, je me rends compte qu'elle est également très efficace pour réduire la températion des organes internes et la température du corps, puisque l'inspiration par la bouche permet d'injecter l'air dans notre organisme à la température d'extérieure sans être humidifié ni chauffé par les nombreuses cavités de nos narines. Inspirer par la bouche permet également d'avoir un accès  immédiat à de nombreuses fonctions internes et procure des réactions psychologiques très intenses. La repiration sitkari permet également de canaliser nos émotions, de réduire nos stress et nos angoisses, de clarifier nos idées lorsqu'elle est accompagnée d'une retention avec les poumons pleins et poumons vides.

COMMENT PRATIQUER LA RESPIRATION SITKARI  CONTRE LA COLERE?

  • Installez vous dans la posture sukhasana (Voir photo ci dessous);
  • Maintenez le dos droit et le haut de la tête aligné avec la colonne vertébrale ;
  • Tendez les bras parallèles au sol de chaque côté du corps, paumes vers l'avant;
  • Repliez l'anulaire et l'oriculaire sur les parties charnues des mains;
  • Recouvrez l'anulaire et l'oriculaire avec les pouces;
  • L'index et le majeur de chaque main sont joints et tendus;
  • Fermez les yeux à 9/10e tout en les dirigeant sur le bout du nez;
  • Dans cette posture: inspirez par la bouche avec les dents sérrées;
  • Faites une retention avec les poumons pleins;
  • Expirez par les narines puis faites une retention avec les poumons vides;
  • Continuez l'exercice pendant 3 à 11 minutes;
  • Pour finir faites 3 respirations longues et profondes tout en faisant des retentions poumons pleins et poumons vides avant de quitter la posture;
  • Posez enfin les mains sur les genoux et restez calme pendant quelques minutes.

La respiration simple et naturelle La respiration nadi shodhan La méditation sitkari  La respiration du feu  La respiration abdominale Teja Param Singh

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !